La Chronique des Bridgerton : un Gossip Girl à la Jane Austen

Netflix a marqué de monde des séries TV en cette fin d'année 2020 avec la sorties de deux séries devenues phénomènes en quelques jours : Le jeu de la dame (vo. : The Queen’s Gambit) et La Chronique des Bridgerton (vo. : Bridgerton). Mais valent-elles vraiment le coup ? Voici ma critique de La Chronique des Bridgerton, celle du Jeu de la dame sera publiée samedi (16 janvier).



"La Chronique des Bridgerton" c'est quoi ?

Il s'agit d'une saison contenant 8 épisodes (la saison 2 devrait être annoncée prochainement) sortie en décembre 2020 sur Netflix. Mais c'est un premier lieu une saga littéraire écrit par l'écrivaine Julia Quinn dans les années 2000 qui contient 11 tomes. La première saison s'inspire principalement du tome 1. 

Il s'agit du 5e meilleur démarrage pour une série Netflix. Il faut dire que la série était très attendue puisqu'elle est produite pour Shonda Rhimes (directrice de la société de production américaine Shondaland) a qui l'ont doit notamment Grey’s Anatomy et Scandal. 



Synopsis

L’histoire se déroule entre 1813 et 1827 et raconte les histoires des huit enfants du Vicomte Bridgerton : Anthony, Benedict, Colin, Daphne, Eloise, Francesca, Gregory et Hyacinth. Dans cette première saison, nous suivons Daphne Bridgerton, la fille aînée à la recherche d’un bon parti. Quand son frère rejette ses prétendants, le journal à scandales de la haute société londonienne, dirigé par la mystérieuse Lady Whistledown, propage des calomnies sur la jeune femme. Daphne doit alors jongler entre son image publique et son attirance pour le séduisant duc d’Hastings.


Casting

Beaucoup de visages encore peu connus du public dans cette série. Les deux rôles principaux sont incarnés par la talentueuse Phoebe Dynevor et le charismatique Regé-Jean Page. À noter que Julie Andrews (Mary Poppins) prête sa voix à Lady Whistledown.


Mon avis

Pour sa première collaboration avec Netflix, Shonda Rhimes passe à la série historique mais conserve ses ingrédients habituels qui fonctionnent si bien : histoires d'amour, des personnages féminins mis au premier plan, sexe à petite dose et mixité dans le choix des acteurs, etc. Le résultat est plutôt bon, MAIS il ne faut pas regarder La Chronique des Bridgerton en pensant regarder une série historique. Certains la compare à Downton Abbey alors que je ne vois aucune similarité si ce n'est l'Angleterre. Il y a beaucoup d'anachronismes et libertés historiques, nous sommes donc plutôt devant un Gossip Girl version XIXe siècle, bref devant une fiction. 

Toutefois la série se regarde facilement, j'avoue avoir regardé les 8 épisodes en une seule soirée/nuit. On se prend au jeu, je voulais savoir qui est Lady Whistledown, mais aussi qui Daphné va épouser par exemple. L'alchimie entre les deux acteurs principaux fonctionne bien, ils sont beaux, se dévorent du regard, ont l'air amoureux, bref, nous sommes devant une belle histoire dont la fin est par contre trop facilement prévisible. 

Les décors et costumes sont beaux et colorés, ils me font d'ailleurs penser à certaines vues dans des dessins animés Disney. 

Vous l'aurez compris c'est une série sans prise de tête, elle se regarde comme on mangerait un bonbon, mais nous ne sommes pas devant la série du siècle non plus

Note : 7,5/10 (je voulais mettre 7 mais il y a une Éloïse dans les personnages et c'est rare donc je mets un peu plus ;))

Et vous qu'avez vous pensé de cette série ?


À très bientôt,

Éloïse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Instagram