Interview : à la rencontre d'Estelle du Studio Piccolina

Hello !

Comme vous avez pu le constater le design du blog a changé il y a quelques semaines. J’avais vraiment envie de quelque chose de plus épuré, de plus moderne et qui me corresponde d’avantage. Dans la continuité de ce projet, j’ai demandé à Estelle, du Studio Piccolina, de créer un nouveau logo à mon image (et je suis complètement fan du résultat d’ailleurs).

Tous droits réservé à Estelle (@ piccolina.studio)

En discutant avec elle j’ai eu envie de lui proposer une petite interview afin qu’elle puisse se présenter et nous expliquer son travail. Elle a gentiment accepté cette idée dont voici le résultat.


Bonjour Estelle,


Tout d’abord merci d’avoir répondu favorablement à ma demande d’interview. L’idée de cet échange m’est venue lorsque tu as accepté de réaliser le nouveau logo du blog (mission accomplie avec brio). J’ai envie que mes lecteurs puissent en savoir d’avantage sur toi et ton entreprise. 

Tout d’abord peux-tu te présenter en quelques mots ? Et présenter ton entreprise Studio Piccolina ?

Bonjour Éloïse,

Je m'appelle Estelle, j’ai 26 ans et je suis originaire de Poitiers. Je suis curieuse, créative et j’ai toujours adoré partager ma vie ou mon activité professionnelle sur Instagram. (piccolina.fr ici et @piccolina.studio ici). 
Je me suis lancée en 2019 dans l’aventure entrepreneuriale, avec l’envie de créer des solutions de communication graphiques, créatives et inspirantes.  C’est ainsi que le Studio Piccolina est né. Depuis, j’accompagne particuliers, créateurs de contenu et entreprises dans l’écriture de leur image et la mise en forme graphique de leur histoire.



Quel a été ton parcours pour exercer le métier de graphiste ? 

Gribouiller, avoir 10 skyblogs différents, prendre des cours de dessin ennuyants ou cracker le logiciel Adobe Photoshop à 15 ans, ça compte ?

Plus sérieusement, j’ai toujours rêvé de faire un métier créatif et je n’ai jamais pris la bonne voie dans mes études. Après le bac, je suis partie en Licence Administration Économique et Sociale, pour aucune raison particulière. C’est seulement à 19 ans que j’ai fais un choix du cœur, en intégrant le DUT Métiers du multimédia et de l’internet à Angoulême. C’est une formation (géniale) qui m’a permis d’acquérir le côté technique des outils de communication. En réalité, j’ai passé beaucoup plus de temps à être sur Illustrator qu’à coder des logiciels. Par la suite, j’ai développé le côté plus stratégique de la communication, avec une Licence Information et Communication et un Master Stratégie et Management de la Communication à l’IAE de Poitiers.

Finalement, je n’ai pas un parcours clé en main pour devenir graphiste, designer web, web ou motion designer, par exemple. J’ai un parcours plutôt “tout-terrain”, une vision technique et stratégique de la communication et une appétence particulière pour le graphisme. C’est certainement pour cette raison que je n’arrive pas à me positionner sur un seul et unique métier. Je suis à la fois graphiste, communicante, consultante...


Quel parcours en effet ! D’ailleurs peux-tu nous expliquer en quoi consiste ton travail exactement du coup ?

Concrètement, j’offre divers services : stratégie de marque, logo, identité visuelle, conseils, édition, mise en page, packaging, contenu digital, vitrine, web-design, planches pour motion design… Chaque interlocuteur est différent. Chaque client a une vision différente. Alors, je m'adapte constamment et les projets ne se ressemblent jamais. Cependant, je remarque une démarche plus ou moins commune à chaque projet. 

Par exemple, ensemble, nous avons crée ton logotype en plusieurs étapes.

Étape 1 : partager, faire connaissance et analyser
Je t’ai demandé des questions simples pour me permettre de mieux connaître tes besoins, tes envies et de déterminer vers où aller. J’ai naturellement pris en compte tes goûts en termes de couleurs, de style et d’ambiance. Comme tu es à l’aise avec Pinterest, je t’ai aussi demandé de créer un tableau d’inspiration.

Étape 2 : réflexion, recherche graphique et création
J’ai travaillé plusieurs pistes graphiques que j’ai finalement éliminées ou améliorées, dans l’objectif de te proposer des logos réfléchis et aboutis. 

Étape 3 : propositions et optimisation
Je t’ai finalement envoyé plusieurs propositions. Tu as fait ton choix et nous avons échangé ensemble pour le faire évoluer au maximum. Ainsi, nous avons procédé à des ajustements en matière de positionnement, de typographies et de couleurs. Un vrai travail d’équipe ! 

Étape 4 : livraison 
Après validation du logo, je t’ai naturellement livré le logo sous différents formats adaptés et souhaités.


Oui en effet j’ai adoré faire et partager ces étapes avec toi, un vrai travail d’équipe comme tu dis (même si avouons-le tu as fais la majeure partie du travail). Dis-moi, qu’est ce que tu aimes le plus dans ce métier ? Et ce que tu aimes le moins ?

Sans surprise, ce que j’aime le plus c’est la créativité. Cependant, j’aime toujours mêler créativité et stratégie. Ce qui est esthétique n’est pas toujours pertinent. Alors, j’adore percevoir chaque projet sous différents angles et réfléchir à des solutions originales, stratégiques et cohérentes. 

Ce que j’aime le moins, c’est la “solitude”, malgré une vie sociale complète et un réseau professionnel qui s'agrandit. J’arrive à trouver des solutions comme travailler avec d’autres entrepreneurs, travailler dans des cafés ou tester les espaces de co-working. Malheureusement, le confinement est passé par là.


Comme je te comprends pour la « solitude », bon courage ! 
Lorsque je t’ai contacté pour le logo du blog tu m’as dis que cela sera simple car tu aimais aussi le style liberty et les couleurs que je te demandais. Mais comment cela se passe-t-il lorsque tu n’as pas les mêmes goûts que tes clients ?

En effet, mes clients ont tous des visions différentes. Parfois, j’y suis moins sensible. C’est normal. En revanche, ma curiosité prend toujours le dessus. J’arrive très souvent à sortir de mes habitudes, en réfléchissant différemment. Il ne faut jamais se reposer sur ses acquis.


Quel conseil donnerais-tu à une personne voulant travailler dans le secteur du graphisme et de la communication ?

Le secteur du graphisme et de la communication est très concurrentiel et évolutif. J’ai deux conseils à offrir : redoubler d’efforts constamment et s’informer continuellement. Je crois que la plus grande peur des professionnels de la communication c’est tout simplement de ne plus être en “vogue”.


Ce n’est pas un secret nous nous sommes rencontrées lors des meet-up pour « à vous Poitiers ». Tu fais donc toi aussi partie des personnes intervenants dans le magazine. En tant que poitevine peux tu nous dire quelles sont tes adresses préférées à Poitiers ? 

Merci, À Vous Poitiers ! 

Je vais te décevoir par ma réponse. Je suis tellement “touche à tout” que c’est difficile de faire des choix. J’ai tellement besoin d’apprendre et de tout découvrir que je n’ai pas forcément d’adresses préférées. Je suis tristement ou heureusement là où le vent m'emmène. En revanche, je suis très souvent à Sostrene Grene. 


Ah Sostrene Grene, je crois que l’on va pouvoir monter un club de fan de cette enseigne. Plus sérieusement, pour terminer, as-tu une anecdote à nous raconter ?

J’ai fais le choix d’un mot italien pour le nom de ma micro-entreprise et je reçois souvent des messages ou des e-mails en italien. C’était un choix pas du tout stratégique. Ce n’est pas grave. J’adore la prononciation et le message caché derrière ce mot. En bonus, j’adore voyager et l’Italie.


Ah oui en effet, je n’aurai pas pensé que tu recevrais des messages en italien. C’est peut-être pour ça que moi j’en reçois beaucoup en anglais.
En tout cas je te remercie encore une fois pour avoir accepté cette interview et je te dis à très bientôt !

Merci à toi.
À très vite, en dehors de nos maisons.
:-)

Pour contacter Estelle : site internet ici  / Instagram Piccolina Studio ici / Instagram Piccolina le blog ici


À mercredi pour un nouvel article,
Éloïse


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Instagram