Maman a besoin d'une pause

Source : https://www.kopines.com/bd/fatigue-et-vacances-scolaires/

Aujourd'hui j'ai envie de papoter avec vous et de vous avouer quelque chose : j'ai vraiment, vraiment, vraiment, vraiment besoin de vacances. Je ne demande même pas à partir sur une île paradisiaque à l'autre bout du monde, non juste quelques jours SEULE, ou tout du moins SANS ENFANT

Alors oui, j'entends d'ores et déjà les discours moralisateurs venir : "tu as fais un enfant tu assumes", "ne te plains pas certains n'ont pas d'enfants", "il y a pire dans le vie", etc. Je suis bien d'accord mais cela n'empêche en rien la réalité : je suis au bord de la crise de nerfs.  

Cela va faire un an que je suis au chômage, un an que je suis mère au foyer, et je pense être arrivée au maximum de mes capacités. Les mamans (ou papas) au foyer ont toute mon admiration car moi je n'en peux plus. D'ailleurs le prochain qui me dis que je suis en vacances depuis un an se prend mon point dans la figure (oulah zen Éloïse, détends-toi...). Etre en vacance avec un enfant ce n'est pas vraiment des vacances, je dirai même que c'est plus fatigant que le boulot. Le rythme de votre bambin de change pas lui, il se lèvera quand même à 6h pour avoir son biberon, vous fera quand même tourner en bourrique jusqu'à ce que vous acceptiez une énième sortie au parc de jeux, vous retourna la maison en 5 minutes top chrono, bref vous n'aurez absolument pas un instant pour vous, car oui même dans les toilettes il sera avec vous... 

Livia a 2 ans et demi, c'est une enfant vraiment adorable, polie, gentille, rigolote et pleine de vie. Trop pleine de vie. Car oui à cet âge on affirme son caractère et on peut dire qu'elle n'en manque pas. Du coup un trop plein d’énergie additionné à un caractère bien trempé donne un résultat explosif au quotidien. Je peux vous assurer que lorsque l'on me demande si je veux un deuxième enfant ma réponse tourne de plus en plus en faveur du non. Pourtant je sais que je suis chanceuse d'avoir une enfant une bonne santé, finalement assez facile à gérer, et que j'aime plus que tout au monde. Mais je l'avoue, je ne suis pas une mère parfaite et je ne suis pas faite pour être maman au foyer. A l'heure ou j'écris cet article je viens d'apprendre que j'ai (enfin) trouvé un emploi qui me plait et qui commencera dans deux mois. Comme vous pouvez l'imaginer je suis extrêmement heureuse de cette nouvelle, mais au delà du boulot en lui même, je suis ravie de retrouver une vie sociale en dehors de mon rôle de maman. Je suis persuadée que je serai alors plus patiente avec ma fille, plus attentive à des détails devenus routiniers et habituels, bref j'ai hâte. 

Mais avant cette nouvelle aventure j'ai besoin d'une pause pour me retrouver, me reposer et ainsi repartir sur de bonnes bases, alors vivement la rentrée scolaire. J-26...

Et vous, comment vivez-vous votre rôle de parent ? Avez-vous aussi des coups de fatigue intense comme moi ?

À très bientôt,
Éloïse


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Instagram